Don d’une sculpture Günther Förg « Sans titre » dans le cadre des 10 ans d’Arthis

Don au MahN pour l'esplanade d’une sculpture de Günther Förg « Sans titre », d'une valeur de CHF 20'000.- dans le cadre des 10 ans d’Arthis

Günther Förg,  Sans titre , 2007, 450 x 200 x 25 cm, acier, une sculpture offerte le 16 avril 2008 par ARTHIS pour son 10ème anniversaire

Günther Förg, Sans titre, 2007, 450 x 200 x 25 cm, acier, une sculpture offerte le 16 avril 2008 par ARTHIS pour son 10ème anniversaire

Günther Förg,  Sans titre , 2007, 450 x 200 x 25 cm, acier, une sculpture offerte le 16 avril 2008 par ARTHIS pour son 10ème anniversaire

Günther Förg, Sans titre, 2007, 450 x 200 x 25 cm, acier, une sculpture offerte le 16 avril 2008 par ARTHIS pour son 10ème anniversaire

Günther Förg,  Sans titre , 2007, 450 x 200 x 25 cm, acier, une sculpture offerte le 16 avril 2008 par ARTHIS pour son 10ème anniversaire

Günther Förg, Sans titre, 2007, 450 x 200 x 25 cm, acier, une sculpture offerte le 16 avril 2008 par ARTHIS pour son 10ème anniversaire

En 2007, Arthis a décidé de marquer ses 10 ans d’existence en offrant un cadeau particulier au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.

Il s’agissait de trouver une œuvre d’art qui serait visible de tous – et toute l’année. Le choix s’est finalement sur une sculpture, destinée à l’Esplanade Léopold-Robert, devant le musée, sur laquelle se trouvent déjà plusieurs autres œuvres plastiques importantes (sculpture sans titre 2007, 450 x 200 x 25 cm ; acier 37). Il s’agit d’une œuvre de Günther Förg, un artiste de renommée internationale, qui a habité et travaillé dans le canton de Neuchâtel durant de nombreuses années.

Né en 1952 à Füssen, en Allemagne, Günther Förg a habité Areuse, mais avait son atelier au Locle. Il était également professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Munich. Peintre, photographe, sculpteur, il s’est fait connaître dès les années 1980 pour son travail sur différentes formes d’abstraction. Ses œuvres conceptuelles, d’abord monochromes, ont évolué vers une expression privilégiant les couleurs, que ce soit sous la forme de quadrillages (que l’on retrouve par exemple dans l’affiche qu’il a créée pour Roland Garros en 2006) ou sous la forme de taches multicolores (Felder – Ränder 2007). il a notamment exposé au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1991 et au Centro de Arte Reina Sofia de Madrid en 1999. Ses œuvres sont présentes dans de nombreux musées majeurs, dont le Musée d’art moderne de San Francisco, le Musée Guggenheim de Berlin, ou encore le Musée d’Art contemporain de Turin. Il a également exposé avec d’autres artistes, dont Imi Knoebel, Martin Kippenberger, Gerhard Richter, Albert Oehlen et Franz West. Plusieurs galeries le représentent, dont la Galerie Lelong, à Zürich et Paris. Günther Förg est décédé en 2013 à Colombier.

Simple et géométrique, l’œuvre qu’Arthis a offerte au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel constitue désormais le cœur de l’Esplanade Léopold-Robert, dont les autres sculptures ont été redistribuées pour l’occasion. Elle évoque, en quelque sorte, une fenêtre sur le monde (chaotique) pour le visiteur qui quitte le musée, et représente, avec ses larges barres métalliques successives et sa couleur vive, un grand geste signalétique pour ceux qui arrivent sur l’esplanade.

Elle a été exposée une première fois à Môtiers (exposition « Art en plein air ») durant l’été 2007.

Julie Rieder, automne 2017

Cadeau au MahNElisa Siro2007